La céramique

Définition
La céramique désigne l’ensemble des objets fabriqués en terre cuite qui ont subi une transformation physico-chimique irréversible au cours d’une cuisson à température plus ou moins élevée. Le mot céramique provient du grec ancien κέραμος / kéramos, qui signifie "terre à potier", "argile". 

Préparation
La préparation de la céramique se fait en quatre grandes étapes . La fabrication de la terre , son façonnage ou modelage (l’artisan peut se servir d’un tour ou utiliser la technique du moulage , soit par pressage , soit par coulage) , sa décoration (chaque oxyde donne une ou plusieurs couleurs après cuisson) et sa cuisson (la cuisson d’une céramique se singularise par son irréversibilité absolue)
Plusieurs techniques permettent le modelage de la pâte argileuse rendue malléable par un ajout d'eau comme le creusage d'une motte ou le montage au colombin . Avant d’être décorés , les objets subissent une première cuisson à 900°C tandis que la cuisson de la porcelaine dure doit atteindre 1400°C . 
Les oxydes de base sont le cobalt qui produit le bleu, le cuivre qui peut se transformer en vert ou en turquoise, le fer qui peut donner du jaune ou du rouge, le manganèse qui donne les bruns ; le rose, ou pourpre, est obtenu par le chlorure d’or.
Le tour de potier n'apparaît probablement pas avant 3000 avant notre ère et est sans doute originaire du Proche-Orient . La cuisson des vases se fait en aire ouverte (vases empilés recouverts de combustible), puis , très vite , dans un four fermé où le contrôle de la température est plus aisé . 

Catégories
Il y a 4 grandes familles de céramique : la poterie , le grès, la faïence et la porcelaine .

1.

 Poterie du Japon 3e s.Yayoi    Japon  Poterie de Tunisie       Tunisie   

La poterie est constituée d'une simple argile façonnée et cuite à environ 600-800°. L'art de la céramique apparaît en Extrême-Orient vers le 10e millénaire avant notre ère , C’est vers la fin du 7e millénaire que les premiers récipients en terre cuite font leur apparition en Turquie et en Syrie et en Occident au 6e millénaire avant notre ère. Cette technique fut utilisée tout au long des siècles jusqu'à nos jours . 
Les premiers vases servent à la conservation , la préparation ou la consommation des aliments . Ils remplacent dans ces usages des récipients en matériaux périssables (outres en peau, vases en bois) . 

Jarre funéraire chinoise Jarre funéraire chinoise

Ce sont aussi des vases funéraires ou religieux , grandes urnes destinées à recevoir les cendres des corps incinérés , des vases d'offrandes , ou des récipients pour le transport des liquides .

2.

   Grès de France 18e    France 18e siècle       Syrie 15e siècle  Grès de France 16e France 18e siècle 

Le grès est une céramique constituée d’une terre argileuse, à forte teneur de silice, appelée « argile grésante », qui supporte une température de cuisson de 1250° environ. Il est le plus souvent de couleur grise ou marron . Cette technique fut mise au point en Chine . En Europe , il semble que les débuts du grès remontent à la fin de l’époque médiévale , en Allemagne . Le grès connaît un regain de faveur à partir du 19e siècle .


3.

Faience 14e Espagne  Espagne 14e siècle    Faience Paris  Italie 19e siècle   Delft 18e Delft 

La faïence est une argile façonnée puis plongée dans un bain d’émail à base d’étain, appelé émail stannifère découvert en Mésopotamie vers le 9e siècle .
De là, elle se répand dans toute l’Afrique du Nord avant d'arriver en Espagne puis en Italie et en France L’influence italienne fut très importante tout au long du 16e siècle . Le 17e siècle voit l’émergence de la faïence de Delft en Hollande . L’Angleterre invente la faïence fine et la fait mondialement connaître au 18e siècle . 


4. 

porcelaine Japon 17e Japon 17e s.   porcelaine 17e France France 17e s.   Chine 19e Chine 19e s.

La porcelaine est une pâte composée d’un mélange de kaolin (50 %), de feldspath (25 %) et de quartz (25 %).
Connu en Chine probablement à l’époque Tang (618-907) , le kaolin ne fut découvert en Europe qu’au début du 18e siècle en Allemagne.
La porcelaine chinoise devint à partir de la Renaissance et de la découverte des routes maritimes, un point de référence pour les céramistes européens

Histoire

poterie grecque 520 av.
Grèce 520 av.   poterie gallo-romaine 1es. Rome 1e siècle  Egypte 9e s. Egypte 9e siècle

En Europe , la pose de vernis noir à base d'oxydes métalliques permet aux Grecs d'améliorer les techniques de décor. La technique est reprise dans le monde romain puis gallo-romain . En Grèce , la céramique à figures rouges remplace progressivement la technique précédente à figures noires à partir des années 530 av. notre ère . Dès le milieu du 6e siècle av., les différents ateliers grecs sont supplantés par les ateliers de la région d'Athènes qui produisent la céramique attique . Avec les civilisations crétoise et mycénienne , une poterie à décor géométrique , végétal ou de personnages apparaît au cours des trois derniers millénaires avant notre ère sur les rives de la mer Égée et dans le bassin oriental de la Méditerranée . Les Etrusques ont créé , vers le 8e siècle avant notre ère , une poterie à décor plastique , noircie dans sa masse , et , vers le 3e siècle , une fine poterie rouge décorée par impression de sceaux , importées dans tout le monde romain , les poteries d'Étrurie furent bien souvent imitées , particulièrement en Gaule .
On doit aux pays du Moyen-Orient la découverte d'enduits tirés de substances naturelles assurant l'étanchéité du vase de terre cuite poreuse .
 
 Japon 19e s. Japon   Corée Corée   Japon Japon

L'apport essentiel de l'Extrême-Orient (Chine, Corée, Japon) à la céramique est la pâte dure , imperméable , cuite à haute température .

Chine 12e Chine 12e siècle  Dynastie Song Chine Dynastie Song Chine  Dynastie Ming Chine Dynastie Ming Chine

En Chine les argiles sont différentes selon qu’elle proviennent du Nord ou du Sud Les terres du Nord contiennent une forte proportion de kaolin . Ces céramiques sont en général cuites à plus haute température que celles du Sud , en raison de leur haute teneur en alumine , dont la température de fusion est très élevée . Les terres du Sud sont pour leur part particulièrement riches en petuntse aussi appelé "pierre à porcelaine" , une composition de quartz et de mica . Pauvres en alumine, les terres du Sud ne nécessitent pas une température aussi élevée que celles du Nord . Les terres cuites sont poreuses et relativement friables . Aussi , était-il d’usage la plupart du temps de les imperméabiliser en les revêtant d’une glaçure . Les glaçures sont généralement employées sur les terres cuites et ne supportent que des températures de cuisson relativement basses , aux alentours de 900°C . Il y a les glaçures plombifères , les plus courantes en Chine , et les glaçures alcalines sous les Qing ou les Ming .
Les grès opaques qui remonteraient aux premières dynasties chinoises , conduiront à la porcelaine proprement dite , blanche et translucide . La porcelaine résulte du mariage de deux éléments : le kaolin et le petuntse , si le corps est revêtu d’une couverte , on parle de porcelaine , lorsque le corps est laissé nu , on parle de " biscuit ".
C’est la découverte du décor vitrifié (à base d'eau, de silice et de colorants), déjà employée dans l’Empire byzantin et en terre d’Islam , qui permet au 10e siècle le développement de la poterie vernissée en Europe .

Ottoman 16e Iznik 16e siècle   Iznik  Iznik  Iznik
Les techniques empruntées aux potiers Ottomans et Arabes permettent aussi aux Italiens de découvrir le sgraffiato et les majoliques .
Au 17e siècle , l'Europe subit deux influences : l’une italienne à Nevers , l’autre chinoise à Delft .

  Chine  porcelaine Japon 17e Japon 17e siècle

Les porcelaines de Chine , connues en Europe dès la fin du Moyen Age et importées en abondance à partir du 16e siècle , exercèrent une influence décisive sur l'évolution de l'art céramique .
La fabrication d'une poterie de grès dure ou d'un grès verni au sel commence en Europe vers la fin du Moyen Age , et se développe aux 16e et 17e siècles . 

  Wedgwood  Wedgwood
En Angleterre, le potier Wedgwood crée des céramiques dures nouvelles , le "jaspe" précieux et la poterie opaque de couleur crème , appelée "faïence fine".
Le façonnage par coulage apparaît dans les dernières années du 18e siècle .
La faïence française se développe au 18e siècle .
En 1878, lors de l'Exposition Universelle qui eut lieu à Paris, arrivèrent pour la première fois en France des grès japonais contemporains .
Au cours du XIXe siècle , le point de vue utilitaire et les efforts pour une fabrication rapide prennent une importance grandissante . L'industrialisation croissante modifie le rapport à la céramique . La généralisation de procédés de fabrication pour la production de masse , et les nouveaux moyens de transport entraînent la fin de la pièce unique artisanale au profit des arts appliqués . Les ateliers se transforment en fabriques et la petite industrie se développe dans des centres comme Limoges ou Vallauris .
 Sèvres_18e  Sèvres 18e siècle
La manufacture de Sèvres , la manufacture de Meissen , la manufacture royale de Copenhague connaissent une certaine prospérité . La fin du siècle dernier voit le retour d'une céramique d'art attachée à la création de l'œuvre unique . 
Au début du 20e siècle , l'art nouveau , l’art déco puis le design influence l’art de la céramique qui exerce un grand attrait sur les peintres et les sculpteurs . 

art-deco Art Déco 

L'entre-deux-guerres a été marqué par une profusion d'objets en céramique, fonctionnels ou sculpturaux, dont les styles variés reflètent l'influence de la tradition mais aussi l'avant-garde et les tendances architecturales de l'époque. De cette profusion se détache tout particulièrement la céramique Art Déco. 
 Catteau
Catteau - Art Déco

Les fours électriques , qui permettent d’obtenir une température de cuisson élevée (vers 1150°) , ne sont devenus normaux que depuis les années 1970 . Depuis les années 1980 , les " basses températures " sont redevenues à la mode et permettent la fabrication de terres enfumées et de terres vernissées.
  Japon 1998   Japon 1998   Japon    Japon

 

Architecture 

  Carreau iznik  Istanboul   Istanboul    Turquie mosquée  Turquie


On rencontre souvent des céramiques dans l'architecture arabo-andalouse . (briques glaçurées ou décorées , carreaux de revêtement décoratifs en céramique ou mosaïque de céramique .) L’art nouveau en Europe a utilisé la décoration en céramique des façades et en fresques au-dessus des fenêtres et des portes .

Céramiques d'artistes

 Picasso       Picasso Picasso Picasso Picasso  Chagall  Chagall

Dès la seconde moitié du 19e siècle puis plus encore au 20e siècle , et surtout au lendemain de la Seconde Guerre mondiale , la céramique a exercé une certaine fascination sur des peintres et des sculpteurs célèbres comme Picasso , Miro , Chagall , Braque , Vlaminck , Léger , ou encore certains artistes du groupe Cobra comme Appel ou Jorn . C'est dans un climat propice aux collaborations interdisciplinaires que ces peintres ou sculpteurs ont exploré les potentialités de ce médium avec le concours de potiers professionnels . Auguste Rodin collabora avec la Manufacture de Sèvres et Paul Gauguin réalisa en argile des oeuvres intéressantes . Au début du 20e siècle , plusieurs peintres du fauvisme comme Matisse , Vlaminck , Dufy ou Derain décorent des vases et des plats et transportent leur art dans la vie quotidienne .
  Mimmo Paladino  Mimmo Paladino Italie   Betty Woodman  Betty Woodman Etats-Unis 1979
Parmi les artistes contemporains on peut citer l’italien Mimmo Paladino , les néerlandais Erik Andriesse et Alphons Freijmuth , l’écossais Bruce McLean ou l’allemand A.R. Penck .

La céramique se trouve parfois à la limite de la sculpture.

Yagi Kasuo   Yagi Kasuo Yagi Kazuo (1918-1979)

C'est un des pionniers de la poterie avant-gardiste au Japon. Il est représentatif de l'avant-garde dans le travail de la céramique. La création de Yagi Kazuo représente la fissure creusée entre la poterie japonaise et la sculpture occidentale.

Fontana